Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSCN syndicat CFE CGC

PSCN syndicat CFE CGC

Le blog personnel sédentaire des compagnies de navigation (PSCN) de la CFE CGC... Et le monde portuaire La MCM, la Méridionale, Bourbon, Marfret, CMA CGM, SAGA et autres. Plus d'information www.cfecgc.org


BURN OUT... PARLONS EN

Publié par CFE CGC sur 15 Mars 2017, 11:55am

Catégories : #cfe cgc, #divers

La grande majorité des salariés se sentent crispés ou tendus à cause de leur travail :

  • 74 % sont fréquemment interrompus dans leur travail
  • 71% sont tendu(e)s ou crispé(e)s à cause de leur travail
  • 68 % ont des difficultés à concilier travail et vie privée
  • 55 % se sentent découragés à cause de leur travail
  • 51 % sont confrontés à des clients agressifs
  • 48 % se sentent mal jugé dans leur entreprise
  • 42% se sentent en situation de concurrence avec leurs collègues
  • 38 % ont des migraines ou des maux de tête
  • 34 % doivent exécuter des actions qui ne correspondent pas à leur éthique

La CFE-CGC se félicite des conclusions émises le 15 février par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale

Oui, le burn-out et la souffrance psychique sont une réalité du monde du travail. Selon l'Académie de médecine, 100 000 personnes seraient touchées (rapport 2016). Seulement 418 d'entre elles auraient été indemnisées au titre des maladies professionnelles en 2015 après un vrai parcours du combattant.

Le rapport propose dans un premier temps de mettre en place des mesures de prévention de repérage et de prise en charge rapide des patients, d'inscrire le thème de la prévention des risques psychosociaux (RPS) dans les négociations obligatoires, dans le cadre de la loi Rebsamen. Il contrecarre les manœuvres des avocats patronaux en redonnant au médecin du travail la possibilité d'établir le lien entre la pathologie et le travail (en évitant les plaintes ordinales).

Enfin, pour ouvrir la voie à un nouveau tableau de maladie professionnelle, il propose d'ouvrir l'accès aux commissions qui instruisent le dossier à partir de 10 % d'incapacité permanente (au lieu de 25 %, par voie décret).

Pour la CFE-CGC, ces 27 propositions pour lesquelles nous militons depuis très longtemps constituent une avancée sociétale gigantesque.

C'est pour l'instant un rapport ! À vous messieurs et mesdames les députés de faire décliner ces propositions et de les intégrer dans le Code du travail et le Code de la sécurité sociale, pour mettre fin à ce désastre humain que constitue le burn-out parmi les salariés les plus investis.

À l'heure de l'élection présidentielle et des différentes candidatures, ce sujet majeur nous concerne tous ! Nous demanderons aux candidats de prendre le relais !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents