Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSCN syndicat CFE CGC

PSCN syndicat CFE CGC

Le blog personnel sédentaire des compagnies de navigation (PSCN) de la CFE CGC... Et le monde portuaire La MCM, la Méridionale, Bourbon, Marfret, CMA CGM, SAGA et autres. Plus d'information www.cfecgc.org


COP22 à Marrakech : les salariés au cœur des enjeux climatiques

Publié par Mathieu Bahuet sur 8 Novembre 2016, 13:14pm

Alors que débute ce lundi la COP22 à Marrakech (du 7 au 18 novembre), la CFE-CGC, qui avait salué l’accord sur le climat signé à Paris en 2015, rappelle que les salariés peuvent, par leur action dans la gouvernance et le dialogue social, engager les entreprises sur la voie de la responsabilité climatique.

Près d’un an après la signature (le 12 décembre 2015) de l’accord international sur le climat à l’issue de la COP21 organisée à Paris, accord officiellement entré en vigueur le 4 novembre dernier, la COP 22 s’ouvre aujourd’hui au Maroc, à Marrakech, avec 196 États attendus. Objectif : élaborer les outils qui permettront la mise en œuvre de l'accord de Paris afin de respecter les engagements visant à limiter le réchauffement climatique à moins de deux degrés.

Pour la CFE-CGFC, la COP22 doit permettre de renforcer la prise de conscience collective, politique et citoyenne quant à l’indispensable mobilisation des salariés pour relever le défi climatique. Lors de la COP21, la CFE-CGC avait notamment pris position au travers d'un manifeste - « Les salariés au cœur du défi climatique – Dialogue social et gouvernance : comment mobiliser les salariés ? » - pour promouvoir le débat climatique et le dialogue social au sein des entreprises. Les salariés peuvent en effet, par leur action dans la gouvernance et le dialogue social, engager leurs entreprises sur la voie de la responsabilité climatique. 

Oui aux administrateurs salariés !
La CFE-CGC demande depuis plusieurs années à pouvoir débattre de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et de développement durable dans les instances représentatives du personnel (IRP). Pour remettre les salariés au coeur des enjeux climatiques et environnementaux et valoriser ce capital humain, la CFE-CGC milite pour une gouvernance d’entreprise avec davantage d’administrateurs salariés, reconnus comme de véritables atouts pour une gouvernance plus responsable des entreprises.

Au-delà du défi climatique, "les impératifs de développement durable sont au cœur de la réflexion de la CFE-CGC, explique Gérard MARDINE, secrétaire national. L’utilisation raisonnée des ressources naturelles, la préservation de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique sont des facteurs indispensables au maintien à long terme des équilibres de notre planète et sont notre responsabilité vis-à-vis des générations futures."

Pour la CFE-CGC, les investissements dans les nouvelles formes d’énergie, la rénovation thermique des bâtiments, l’amélioration de l’efficacité énergétique des transports doivent ainsi être encouragés en parallèle au développement et à la consolidation des filières d’excellence.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents